Cinq ans de prison pour un individu qui a ramassé une arme sans la déclarer





cinq-ans-de-prison-pour-un-individu-qui-a-ramasse-une-arme-sans-la-declarer


Un individu qui a ramassé un pistolet et ne l’a pas déclaré aux autorités sécuritaires a été condamné à cinq ans de prison avec sursis, mardi 14 novembre 2023, par la section de tribunal de Bouna (Nord-Est ivoirien, région du Bounkani).

Il a été condamné lors de l’audience correctionnelle pour détention illégale de fusil de la première catégorie. L’homme se rendait à moto dans un campement vers la frontière avec le Burkina Faso, lorsqu’il a découvert, chemin faisant, un sachet noir abandonné dans une broussaille, au bord de route.

Seul sur sa moto, il descend pour le ramasser. A sa grande surprise, il voit dans le sachet un pistolet automatique et des munitions. Muni du sachet, il retourne aussitôt au village.

Dans la soirée, il va présenter le pistolet au chef du village qui réclame l’arme afin de la confier aux éléments des forces de défense et de sécurité (FDS) basées à Bouna. Mais l’homme refuse catégoriquement, déclarant qu’il le fera lui-même. Après des semaines et des mois, il a été constaté que le pistolet n’a toujours pas été déclaré.

L’homme aux desseins inavoués est finalement dénoncé à la gendarmerie qui, après avoir découvert l’arme à son domicile, procède à son arrestation.

Il a été condamné à cinq ans de prison avec sursis en guise d’avertissement. Toutefois, une amende de 500 000 FCFA à payer au Trésor public, lui a été infligée pour cette inconduite.

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Fédération Nationale des Associations de Professionnels de la Communication de Côte d’Ivoire : Le Comité de Direction reçu par le FSDP

12e édition de Ciné Droit libre : Le cinéma pour la promotion des élections apaisées