Fête de Noël : Abidjan dans l'effervescence à quelques heures du réveillon





fete-de-noel-abidjan-dans-leffervescence-a-quelques-heures-du-reveillon


Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire respire un air de Fêtes depuis quelques jours. Si au début de ce mois de décembre, les choses semblaient tourner au ralenti, depuis l’entame de la dernière dizaine, l’effervescence a "pris l’ascenseur".

Les fêtes de Noël et du réveillon de la Saint-Sylvestre sont déjà là. Les vitrines des magasins des quartiers chics sont ornées de sapins artificiels lumineux et de petits ours en peluche.

Au programme, Arbres de Noël dans les établissements scolaires et les institutions tant publiques que privées, courses pour les tenues des enfants, préparatifs de repas et réveillon, etc. 

Dans les foyers, les magasins, les marchés et les cuisines, c'est l'effervescence totale. Ce qui crée d’énormes embouteillages dans la ville.

 

Depuis quelques jours, les boutiques de vente de vêtements et de maroquinerie pour enfants, les salons de coiffure et les magasins de jouets ne désemplissent pas. On prépare les fêtes, même avec de petits moyens. Chaque parent veut faire plaisir à son enfant en lui offrant "le cadeaux du père noël".

Gérante d'un magasin de jouets à Adjamé, Christine coordonne les achats de ses clients. "Nous recevons deux catégories de clients. Ceux qui viennent pour des achats juste pour leur maisonnée ou faire des cadeaux à leurs proches et ceux qui organisent des arbres de Noël. Les derniers cités sont plus gros clients dans cette période et nous mettons un point d’honneur à les satisfaire", nous confie t-elle. Sur les listes des enfants, sont présents les jouets qu'ils ont vus dans les rayons, à la télévision ou sur les réseaux sociaux du magasin. 

A lire également: Fêtes de fin d’année : Abidjan s’illumine à nouveau

 Chez les coiffeuses spéciales fillettes, c’est la bousculade pour ne pas rater la fête. Un salon de coiffure dédié aux enfants que nous avons visité à la Riviéra, c’est la course à la montre. Entre les nattes perlées et les tresses, les coiffeuses mettent les bouchées doubles pour satisfaire le maximum de parents venues accompagner leurs enfants.

 

Même constat pour les ateliers de couture où les couturiers et couturières sont obligés de veiller pour terminer les commandes des clients qui ont choisi de leur faire confiance. Sur les marchés, ce sont les vendeurs de volailles qui se taillent la part belle des recettes. Chaque famille veut offrir au moins un plat de poulet à ses enfants pour marquer la fête. "Qu’est-ce qu’une fête de noël sans poulet pour les enfants ?", s’est même interrogé un parent que nous avons rencontré au grand marché de Treichville. Nous

 

Malgré l'effervescence dans la ville, le manque d'argent se ressent parfois. Certains grognent, surtout qu’à cette date, certains travailleurs n’ont pas encore reçu leurs salaires. Difficile donc pour eux se faire vraiment plaisir à leurs enfants.

 

.Il est bon de noter que pour permettre aux Ivoiriens de fêter en toute sécurité, environ 17.000 militaires, gendarmes et policiers seront mobilisés dans le grand Abidjan.

Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Renouvellement du parc auto : Niakara crée sa compagnie de transport avec le don du chef de l’Etat

Presse : l’OLPED note une nette amélioration des fautes d’éthique.