Société ivoirienne de cardiologie: le professeur Roland N’guetta investi par ses pairs





societe-ivoirienne-de-cardiologie-le-professeur-roland-nguetta-investi-par-ses-pairs


La Société ivoirienne de cardiologie (SICARD) à procédé, le mardi 4 mai à l’investiture de son nouveau président, le Professeur Roland N’guetta. Cette cérémonie s’est déroulée au Radisson Blu Hôtel en marge de la 5ème édition d’Africardio qui se tient du 4 au 7 Mai 2021 au bord de la lagune Ébrié.

Le nouveau président de la SICARD, Pr Roland N’guetta et son bureau exécutif sont investis depuis hier. Il a été élu président de la Société ivoirienne de cardiologie au cours de l’Assemblée générale du congrès Africardio 2019.

Mais c’est à l’occasion de l’édition de 2021 qu’il est officiellement investi par ses pairs dans la salle de conférences du Radisson Blu Hôtel. Pour non seulement consolider les acquis de son prédécesseur, le Professeur Jean-Baptiste Anzouan-Kacou, mais aussi dérouler son propre programme.

Objectif : maintenir le rayonnement de la cardiologie ivoirienne. Lequel rayonnement passe absolument, selon lui, par la formation continue des cardiologues. « Nous plaçons notre mandat sous le signe de la formation continue des cardiologues et du rayonnement de la cardiologie ivoirienne. »

En outre, le professeur N’guetta a certifié que lui et le bureau exécutif mettront un point d’honneur au renforcement à la fois des compétences des cardiologues et des plateaux techniques. « Cela permettra aux cardiologues d’exercer pleinement leur art ». Auparavant, il a indiqué vouloir, particulièrement mettre l’accent sur la prévention des maladies cardiovasculaires au sein des populations.

Parce que, explique-t-il, la Société ivoirienne de cardiologie a pour objectif d’organiser des campagnes efficaces de prévention contre les maladies cardio-vasculaires.

« Ainsi nous entendons au cours de notre mandat, mener des actions auprès des populations pour impacter de façon très significative la prévention cardio-vasculaire au sein de celles-ci.»

C’est ici le lieu de souligner que l’Assemblée générale a élu le Dr Evelyne Aké Traboulsi en qualité de vice-présidente de la Société ivoirienne de cardiologie (SICARD). La cinquième édition d’Africardio a pour thème : « la cardiologie à l’heure des nouveaux défis de l’humanité.»

Ce congrès est devenu au fil des ans, un congrès référant en Afrique subsaharienne et réunit aussi les cardiologues du Maghreb et de l’Occident.  « C’est véritablement un congrès, qui fait office de rendez-vous de la cardiologie africaine où la cardiologie ivoirienne a un vrai leadership », a confié le professeur nouvellement investi.

  « Cette année, en raison de la crise sanitaire, certains confrères auront une participation virtuelle en ligne. » Une trentaine de panélistes ; 300 participants en présentiel et 300 participants en ligne y prennent part pour animer des travaux scientifiques ponctués de plénières, et des sessions qui tourneront autour du thème. Non sans passer en revue les aspects concernant la télémédecine, la formation à distance et la médecine connectée. « Il y aura également une session spéciale sur la pandémie du covid-19, pour examiner l’association de cette pandémie avec les affections cardiovasculaires et analyser l’impact sur nos populations. Ainsi, nous pourrons, en tant que cardiologues, prendre la place qui nous revient dans la lutte contre cette maladie », a-t-il conclu.

 

GZ avec Sercom

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La POECI salue la recomposition de la CEI par le gouvernement

Après plusieurs cris de cœur : voici ce que l'État ivoirien va faire pour le comédien Guéhi Vêh